Contrairement à ce que pourrait laisser croire leurs mauvaises notes, beaucoup d’élèves en difficulté en maths travaillent. 

Avant chaque contrôle,  en plus d’apprendre leurs cours par cœur, ils refont tous les exercices vus en classe. Malheureusement, tous ces  efforts se révèlent ingrats;  ils obtiennent invariablement de mauvaises notes aux devoirs.

Pour décrocher d’excellentes notes en maths, il existe pourtant une solution simple: éviter de commettre les 13 erreurs qui suivent.

1- Croire que grâce à son intelligence on pourra résoudre tous les exercices de maths : c’est la plus grave erreur que commettent les élèves. Ils oublient que pour raisonner efficacement, l’intelligence a besoin de connaissances nombreuses et variées.

2- Perdre son temps sur le cours : si connaître son cours de maths est essentiel, l’apprendre par cœur est inefficace. En contrôle on ne vous demandera pas de réciter votre cours, mais de l’utiliser pour résoudre des exos.

3- S’acharner sur un exercice qu’on n’arrive pas à résoudre (surtout lorsqu’on vient d’entamer un nouveau chapitre).

4- Travailler sur des exercices non corrigés : vous ne saurez pas si ce que vous faites est correct ou pas; vous ne découvrirez pas les méthodes utiles à la résolution des exos. Vous risquez de vous décourager à force de buter sur des questions plus ou moins difficiles.

5- Commencer par des exercices difficiles ou s’attaquer directement aux DM du prof (c’est la meilleure façon de succomber au découragement et à la procrastination).

6- Ne faire que les exercices faits en classe ou n’en faire que les plus faciles : vous risquez de perdre pied en contrôle face à des exos moins sympa.

7- Abandonner un exercice dès le premier blocage : faire un exercice est l’occasion idéale pour apprendre son cours, pour se poser des questions sur les définitions et les théorèmes…

8- Confondre savoir faire une chose et la comprendre.

9- Se focaliser uniquement sur les notes au détriment de la solidité des connaissances qu’on acquiert : les bonnes notes peuvent vous faire accéder à une formation de qualité (genre prépa) mais votre niveau réel risque de vous trahir.

10- Chercher un bouc émissaire à ses lacunes plutôt que de chercher à les surmonter : c’est un bon moyen de soulager sa conscience mais le niveau en maths, lui, reste inchangé.

11- Attendre que le prof annonce un contrôle pour se mettre à le préparer : votre cerveau n’aura pas suffisamment de temps pour digérer toutes les connaissances que vous allez engranger. Vous n’aurez pas d’automatismes pour être rapide en contrôle.

12- Compter sur la calculatrice pour assurer en calcul : les résultats que sort la calculatrice dépendent de la manière dont vous y entrez les données. Maîtriser les priorités, les règles de base en calcul reste fondamental.

13- Croire qu’on n’a pas la bosse des maths : c’est une croyance erronée qui peut vous empêcher d’exploiter pleinement vos capacités